J4 - Par-delà les roches et les nuages, la montagne Shira

Publié le par Didier

Objectif du jour : le Mont Shira, troisième sommet du massif du Kilimandjaro avec ses 3 962 mètres d'altitude...

 

Ma première nuit sur le Kilimandjaro a été très courte et mauvaise : trop chaud, pas moyen de trouver une position dans mon sac sarcophage, et comme j'étais légèrement en pente je glissais dans mon sac de couchage. Et pour couronner le tout, Padrig s'avère être un grand ronfleur !

 

Heureusement, le petit déjeuner apporte du baume au coeur avec des crêpes maison, des toasts, de la confiture Tanzanienne, et des fruits frais, tout pour nous donner de l'énergie en cette matinée. Sans oublier notre thé pour nous réchauffer avant de s'attaquer à cette nouvelle journée.

 

Montée   Montée 2

 

Le chemin change radicalement par rapport à la veille, la forêt tropicale laisse place à une végétation beaucoup moins variée, d'où surgissent, parmi les bruyères, les premiers séneçons et lobélies, ainsi que quelques rares fleurs colorées. La route est tracée au milieu d'une pente assez rocailleuse, et l'utilisation des bâtons s'avèrent très vite profitable.

 

Hélichryse du Kilimandjaro  Sentier  Glaïeul

 

L'arrivée au Camp Shira en début d'après-midi se fait avec un vent frais et sous quelques gouttes de pluie. Mais cela ne gâche en rien la première vision que je peux avoir sur le Mont Shira. Je note avec un certain étonnement la construction d'un héliport prévue dans les mois à venir sur ce campement, ceci pour permettre une évacuation rapide en cas de problème.

 

Campement   Campement2

 

Après cette marche matinale, le déjeuner est accueilli avec grand plaisir, au menu soupe et spaghetti bolognaise. Alors qu'une petite marche d'acclimatation à l'altitude était prévue dans l'après-midi, des petits grêlons apparaissent, ne laissant d'autre choix que de se réfugier dans nos tentes, le temps que cela se calme.

 

Finalement, une fois la pluie arrêtée, accompagné de Michèle et Yannick, je me balade autour du camp pour voir le coucher de soleil sur le Mont Shira. La vue est tout simplement magnifique, la montagne est légèrement cachée sous des nuages menaçants, mais elle surplombe une véritable mer de nuages au pied de ses pentes.


Le sommet Shira

 

C'est dans ce décor tout droit sorti d'un film que le dîner est servi, et décidément, notre cuisinier est vraiment un excellent chef et nous régale encore une fois pour notre plus grande joie ! En dégustant le repas, je pense également à la journée du lendemain qui s'annonce déjà plus sérieuse, avec une altitude maximale de 4 600 mètres...


Coucher de soleil sur le camp

Publié dans Carnet de voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Kallisto 02/10/2010 00:58



C'est juste superbe. Très envie d'y retourner. Trop. Et d'un jour pouvoir faire ça.



Didier 02/10/2010 13:18



Moi aussi j'aurais bien envie d'y retourner... En tout cas, je te le souhaite de tout coeur



Marie-Pier 01/10/2010 20:17



Les photos du coucher du soleil sont magnifiques!!!



Didier 02/10/2010 13:17



Merci beaucoup :) C'est vrai que c'étaient des instants magiques...