J1 - Emmenez-moi au bout de la terre, emmenez-moi…

Publié le par Didier

... au pays des merveilles… Charles Aznavour chantait ces paroles, peut-être pensait-il à la Tanzanie en écrivant ces quelques lignes, tellement mon voyage fut rempli de merveilles...

 

Vendredi 3 Septembre. Ça y est, après presque 8 mois d'attente et de préparation, voici donc le jour tant attendu du grand départ pour mon aventure ! Et ça démarre sur les chapeaux de roues car le réveil est fixé à... 4h30, mon vol partant de Paris à 7h35 !

 

Peluche Polea-PoleaA l'aéroport, je retrouve 8 autres personnes de l'agence Nomade Aventure qui sont sur le même vol que moi, mais je suis le seul à faire le Kilimandjaro, eux partent pour un safari de 2 semaines en Tanzanie. L'attente du départ de l'avion pour notre escale à Londres nous permet de faire plus ample connaissance.

 

Une fois arrivé dans la capitale Anglaise, je retrouve Michèle qui fera l'ascension du Kilimandjaro avec moi. Partie de Lyon le matin, elle prendra le même vol jusqu'à Nairobi. Baroudeuse, elle a déjà voyagé dans de nombreux pays dans le monde, et elle sera un peu la "mama" du groupe pendant les deux semaines à venir.

 

Le vol Londres - Nairobi se passe très bien, je ne vois pas passer les 8h30 de vol grâce au grand choix de films que propose British Airways dans l'avion. Je regarde ainsi Iron Man 2, le nouveau Robin Hood, ainsi que Shrek 4. Entre les scènes, j'en profite aussi pour admirer les paysages que nous survolons, les Alpes, mais ainsi le désert Africain avec ses pistes visibles depuis mon hublot.

 

Visa KenyaL'arrivée à Nairobi et le passage à l'immigration restera comme un grand moment de cette journée. En effet, chaque douanier fait sa propre sauce : certaines personnes payent $25 leur visa d'entrée, d'autres seulement $10, voire encore 10 euros. Oui, le taux de change est très simple ici ! De même pour les empreintes digitales et la photo, certain y ont droit, d'autres non. La fatigue étant bien présente, personne dans le groupe ne cherche réellement à comprendre...

 

Les bagages récupérés, notre contact local nous retrouve et nous emmène à notre hôtel à Nairobi. Je remarque vite qu'ici les feux rouges servent plus de lampadaires la nuit que de gérer le trafic routier !

 

Une fois arrivés à l'hôtel, nous décidons de manger quelque chose rapidement avant d'aller nous coucher, car il est déjà minuit. La question de l'endroit est vite réglée car le seul restaurant qui accepte des dollars américains est celui de l'hôtel. Je découvre alors que le service Africain n'est pas synonyme de Fast Food, les plats ayant mis... 1h30 à arriver ! Et pourtant, je ne demandais que des pâtes et de la sauce tomate...

 

Après cette longue journée de voyage, il ne m'est pas difficile de trouver le chemin du sommeil, même avec la musique des bars dehors dans les oreilles...

Publié dans Carnet de voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Coralie ! 25/09/2010 15:25



Super !


J'attends aussi les autres acticles avec impatience !


Quel voyage !!!! Bisou Didier !



Didier 25/09/2010 17:29



Hey  merci, demain il sera sur la route de Nairobi à Arusha, mais dès mercredi ça sera plus intéressant déjà
avec les journées de l'ascension


A bientot, gros bisous



Kallisto 25/09/2010 11:48



La même finalement. Pour le voyage, (Sauf que Swissair nous donnait du chocolat eh eh :D), le repas (trop long... et trop faim)... Je pensais bien dormir mais c'était raté de mon côté :).


Hate de lire la suite...



Didier 25/09/2010 14:50



Pareil, j'avais trop faim dans l'avion ! J'attendais à chaque fois les repas... que j'avalais en quelques minutes


Les 4 prochains articles sont déjà prêts, prochain article demain