Au pied du Mont Blanc, un week-end dans les Alpes

Publié le par Didier

Lors d'un séjour en Haute-Savoie, cette randonnée est sans doute celle qui laissera les souvenirs les plus inoubliables. Le décor de la haute montagne au coeur du massif du Mont Blanc, depuis la Mer de Glace jusqu'à la base de l'Aiguille du Midi par le sentier majestueux du Balcon Nord est tout simplement magique.

 

Massifs Brévent et FlégèreEn guise de préparation à l'altitude qui m'attend au Kilimandjaro, me voilà parti pour une grande randonnée dans les Alpes. Le parcours retenu est l'un des plus difficiles avec presque 1 300 mètres de dénivelé positif. Le départ est donné sous le soleil à 1 039 mètres d'altitude à Chamonix, direction Montenvers 900 mètres plus haut. Le sentier s'élève sans difficulté dans la forêt jusqu'à atteindre les Rochers des Mottets à 1 638 mètres. Pendant toute l'ascension, c'est tout le balcon sud qui se déroule devant nous avec les massifs Brévent et Flégère.

 

DrusLa montée se poursuit au milieu des lacets, et après 45 minutes d'efforts les bâtiments de la gare de Montenvers sont en vue, à 1 913 mètres d'altitude. L'endroit est très fréquenté et le contraste avec la sérénité de la montée par le sentier est assez frappant. En effet, beaucoup de touristes empruntent un train à crémaillère, l'un des deux derniers de France, pour rejoindre cet endroit depuis Chamonix. Le panorama y est incroyable, la Mer de Glace se trouve à nos pieds, les Drus et l'Aiguille Verte sont en face, les Grandes Jorasses sont au fond et un peu cachées dans les nuages, et les Grands Charmoz donnent déjà un aperçu de la Vallée Blanche.

 

Mer de GlaceIssue des glaciers de Leschaux, du Tacul et du Géant, la Mer de Glace avec 40 km² de surface sur 7 km de long est le plus grand glacier de France. Il est appelé ainsi par les Anglais qui l'ont admiré les premiers à cause des vaguelettes de glace qui recouvraient sa surface. Ce glacier est constamment étudié et observé car il est un témoin vivant ders changements climatiques de notre époque. Car même si l'épaisseur du glacier est encore de 120 m en son centre, cette épaisseur diminue de 3 à 4 mètres par an depuis 1988. Il est facile de prendre ici conscience de la fragilité de la nature qui nous entoure...

 

Le Montenvers est également connu pour sa célèbre grotte de glace, creusée chaque année dans le flanc du glacier depuis 1946. Elle comporte plusieurs pièces, agrémentées de sculptures de glace qui retracent la vie des montagnards au XIXe siècle.

 

la grotte de glace 1  la grotte de glace 2

 

Ensuite, direction le Plan de l'Aiguille par le signal de Forbes. La montée est raide et l'effort se fait vite sentir sur les courts lacets qui permettent de s'élever au-dessus de l'hôtel du Montenvers. Mais la montée en vaut la peine. A l'arrivée au signal de Forbes à 2 204 mètres, le décor est grandiose avec les aiguilles du massif du Mont Blanc en fond, même si elles sont un peu cachées par les nuages qui se font de plus en plus nombreux.

 

Balcon NordAprès une pause repas bien méritée, le sentier se poursuit vers le Plan de l'Aiguille, intermédiaire de la montée à l'Aiguille du Midi. L'itinéraire nous conduit le long du Balcon Nord dans un magnifique décor, et continue presque à plat jusqu'à un passage de courts lacets qui font perdre rapidement de l'altitude. Mais le terrain jusqu'alors plutôt sec aborde un secteur plus humide, avec de nombreuses rigoles dues à la fonte des neiges. Et c'est précisément à ce moment-là qu'un orage s'est déclenché au-dessus de nos têtes, ne nous laissant d'autre choix que de nous abriter sous un large rocher pour échapper à la pluie diluvienne accompagnée de petits grêlons. Le bon côté de cet épisode est d'avoir pu tester l'imperméabilité de mes nouvelles affaires !

 

Une dernière montée permet d'atteindre notre objectif final, le Plan de l'Aiguille à 2 317 mètres au pied de l'Aiguille du Midi, de l'Aiguille du Grépon et du Grand Charmoz. Malheureusement, les nuages menaçants sont toujours présents et nous cachent la vue des montagnes, ne nous laissant d'autres choix que de redescendre dans la vallée de Chamonix...

 

Mais ce n'est que partie remise, car le soleil fut au rendez-vous tout le lendemain, nous donnant déjà un aperçu des monts enneigés depuis l'autoroute. Cette fois-ci, la montée se fera avec le téléphérique de l'Aiguille du Midi qui passe du cœur de la ville de Chamonix à l'Aiguille du Midi à 3 776 mètres en vingt minutes à peine. Le changement au Plan de l'Aiguille laisse le temps d'admirer l'Aiguille du Midi dans toute sa splendeur, ainsi que le Glacier des Bossons, la plus grande cascade de glace d'Europe

 

Vue du plan de l'Aiguille Aiguille du midi Glacier Bossons

 

Une fois arrivé à l'Aiguille du Midi par le téléphérique, l'ascension n'est pas terminée puisqu'il reste encore un ascenseur permettant de monter à 66 mètres au-dessus jusqu'à la terrasse de l'émetteur de télévision qui coiffe l'aiguille, à 3 842 mètres d'altitude. De là, la vue à 360° est à couper le souffle : devant nous se dresse le majestueux Mont Blanc. Du haut de ses 4 810 mètres, il domine ses voisins le Mont Maudit et le Mont Blanc du Tacul. Le sommet a depuis plusieurs siècles représenté un objectif pour toutes sortes d'aventuriers, depuis sa première ascension en 1786. De nombreux itinéraires fréquentés permettent aujourd'hui de le gravir avec une préparation sérieuse. Mais chaque année, plusieurs personnes y laissent la vie, rappelant toujours la dangerosité de la montagne...

 

Mont Blanc Vallée Blanche Vue de l'Aiguille du midi

 

A côté du Mont Blanc se trouvent le Glacier du Géant et la fameuse Vallée Blanche, très prisée par les alpinistes. D'ailleurs, c'est là que se trouve un camp de base pour ceux qui partent à l'ascension du plus haut sommet de France. Au loin, apparaissent les Alpes Italiennes que l'on peut rejoindre en prenant un téléphérique qui part de l'Aiguille du Midi et rejoint la Pointe Helbronner. Et au milieu de toute cette neige se dressent le Mont Rose, l'Aiguille du Dru et l'Aiguille Verte.

 

De l'autre côté, un petit peu perdue au milieu de ces sommets enneigés se trouve la vallée verdoyante de Chamonix, juste en-dessous des massifs Brévent et Flégère. La redescente en téléphérique offre d'ailleurs une vue imprenable sur toute la vallée, jusqu'au massif des Aravis à son extrémité.

 

Ce week-end laissera des souvenirs et des images impérissables dans ma tête. J'y retournerai certainement pour profiter de ce panorama magnifique, et m'essayer à l'alpinisme au coeur de la Vallée Blanche. Et, finalement, après le Kilimandjaro, pourquoi pas le Mont Blanc ?

 

Mont Blanc autoroute

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

camille 28/07/2010 15:07



Mais c'est qui "on" ? Tu connais déjà certains de tes camarades d'ascension du Kili, ou alors tu as des amis sportifs en général et qui t'aident dans cette préparation ? (Nous on peut aider pour
un camp de base grenoblo-alpin, mais la grimpette reste hors de notre portée, snif).



Didier 29/07/2010 13:07



C'était des amis à moi, et ils m'avaient proposé cet endroit pour m'entraîner, car ça alliait difficulté technique et altitude, et en plus les paysages sont magnifiques !


Un camp de base c'est toujours bon à prendre ;-) surtout qu'il parait que vous avez une nouvelle recette à tester :P



pupuce 22/07/2010 20:27


ça devait être vraiment beau... un jour, peut-être qu'on pourra aussi faire une virée tous les deux dans un endroit comme celui-ci =) je t'aime, vivement mercredi que tu rentres !


Didier 22/07/2010 21:10



Oh oui j'espère bien qu'on en fera une de virée :D Schmutzs ^^



Marie-Pier 20/07/2010 19:04


Cela semble magnifique! Quelle merveilleuse préparation!


Didier 20/07/2010 19:21



Oui ça l'était, j'y serai bien resté hihi